AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shame on me ft Yuji bae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Shame on me ft Yuji bae    Mar 20 Oct - 22:30

« It’s not just a kiss »


[clothes+]  Une petite courbette polie, un claquement de porte discret et Eun Sil était enfin sortie du bureau. Quelques mètres plus loin elle s’appuya dos au mur pour réfléchir. La jeune femme tremblait d’appréhension et d’excitation. C’était loin d’être le premier clip qu’elle tournait mais c’était la première fois qu’elle tournait seule et pas pour n’importe qu’elle occasion. Son album solo. Mini-album plus précisément. La date de ses débuts approchait à grands pas. Les chansons étaient enregistrées et les chorégraphies décidées. Il ne restait plus qu’à tourner deux mv. Eun Sil venait justement de rencontrer le réalisateur du premier pour discuter, ou plutôt pour qu’on lui explique ce qu’on allait faire de sa chanson. Depuis quand les artistes de la White avaient leur mot à dire ?
La chanteuse ne pouvait pas être plus heureuse, on avait choisi la chanson qu’elle avait écrite comme avant-première pour ses débuts. Jamais elle n’aurait pensé qu’on accorderait autant d’importance à SA chanson. En revanche, une chose lui faisait peur : le tournage. Si « Bye » parlait du départ d’un être aimé, le réalisateur interprétait les paroles comme une histoire d’amour nostalgique. Il était bien loin de la vérité mais ô grand jamais la jeune femme n’aurait avoué le sens cachés des paroles adressées à sa mère. Personne ne savait mis à part Yuji à qui Eun Sil avait demandé conseils pour écrire le morceau. La demoiselle se mordit la lèvre inférieure en pensant au garçon. Elle n’oserait jamais lui dire que la vidéo contiendrait une scène de baiser.
C’était ce qui embêtait le plus la chanteuse. Son premier baiser… Elle avait un peu honte qu’à vingt-cinq ans son premier baiser lui soit donné par un acteur, pour un clip. Le visage de Yuji lui apparut. Sa figure pris une teinte cramoisie qu’elle cacha entre ses mains. Elle avait envie de se taper la tête contre le mur pour sortir cette idée saugrenue de son esprit. Et dire qu’ils devaient se rencontrer dans une petite heure…

○●○

Eun Sil s’arrêta devant la porte du café pour remettre en place ses cheveux. Elle avait dû se dépêcher pour venir à son rendez-vous avec Yuji et avait déjà quelques minutes de retard. L’établissement où ils devaient se rencontrer n’était pas dans le même quartier que l’agence de la jeune femme et le trafic à Séoul était toujours aussi dense. Faire le trajet en transport en commun aurait surement été plus rapide, mais Eun Sil ne pouvait plus vraiment s’accorder ce genre d’avantages depuis qu’elle était une idole.
Elle poussa finalement la porte et entra dans le café. Elle balaya des yeux la salle à la recherche du japonais. Un sourire étira ses lèvres quand son regard se posa sur Yuji. Eun Sil lui fit un petit signe de la main tout en approchant de la table où il était assis.

-   Bonjour, dit-elle quand elle fut à son niveau. Je ne t’ai pas trop fait attendre ? Il y avait un monde fou sur la route.
Se justifiât-elle tout en prenant place en face du jeune homme. Elle lui offrit un petit sourire une fois installée. Ses yeux croisèrent ceux de Yuji et la demoiselle se souvint de cette drôle de pensée qui lui avait traversé la tête une heure plus tôt. Elle voulait disparaitre entre les lattes du plancher tant elle avait honte. Eun Sil reporta son regard sur le la table comme si elle avait trouvé quelques chose de passionnant dans les aspérités du bois. Elle ne releva la tête que lorsque l’on vint prendre leur commande.

-    Un thé noir s’il vous plait.
Il fallait qu’ils trouvent un sujet de discussion pour lui changer les idées sinon Eun Sil ne pourrait pas le regarder en face de tout leur rendez-vous. Non franchement jamais elle ne pourrait dire à Yuji que l’agence allait bientôt lancer un casting pour trouver celui qui lui donnerait son premier baiser.
∞everleigh

avatar
♫ AVATAR : Kim Hyun A
♫ ÂGE : 25
♫ POINTS : 191

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Mar 20 Oct - 23:06

Eun Sil. Qu’est-ce qui avait fait qu’il s’était autant rapproché d’elle ? Yûji lui-même n’en savait trop rien, lui qui était une âme solitaire voire en perdition. Il avait cessé de faire confiance après la « trahison » de Kai, qui s’était volatilisé je ne sais où et qu’il n’avait jamais revu. Déjà que de base il était terriblement difficile de s’approcher un tant soit peur de Koizumi Yûji, alors là c’était juste une mission suicide. Depuis la plongée dans les abysses de PRAYER et l’échec cuisant de la fusion avec KLUV, il était désintéressé de tout, ou presque. Deux choses accaparaient encore son attention : son double travail de professeur de théâtre et d’acteur à la Stardust, et Jang Eun Sil. Ces deux-là avaient d’abord lentement sympathisé suite à quelques boutades des membres du « groupe », disant en plaisantant que vu à quel point ils se ressemblaient ils risquaient fort de s’entendre. Ils n’avaient pas eu tort. Même si au début Yûji se fichait royalement de l’existence de la jeune femme qu’il voyait comme la fille à papa capricieuse qui réclamait toujours à son patron de père des faveurs, il avait vite eu fait de revoir son jugement en la fréquentant. C’était en fait une jeune femme sensible et blessée, tout comme lui, qui cherchait juste à réaliser son rêve en fin de compte.

Et c’est ainsi qu’en une année, Eun Sil et Yûji étaient passés du stade de simples connaissances à collègues de travail et maintenant amis, confidents. Ils s’étaient beaucoup rapprochés sans qu’il n’y ait autre chose que de l’amitié. Et cela convenait amplement au jeune professeur nippon. Une personne digne de confiance comme il n’en croisait plus ces temps. Elle était actuellement la seule personne à qui il l’avait accordée d’ailleurs.
Et maintenant ils avaient rendez-vous. Dans un café en centre-ville.
Le jeune acteur n’avait même pas pris la peine de se la jouer incognito. Il savait qu’il prenait le risque de tomber sur des journalistes, ou des fans, mais ça c’était peu probable, Yûji et Eun Sil n’étaient pas réellement les membres les plus populaires de leurs groupes respectifs, ou plutôt ex-groupes.
Il arriva le premier sur le lieu de rendez-vous, et vérifia son téléphone en prenant place, au cas où la coréenne le préviendrait d’un retard, ou pire, un empêchement. Comment ça pire ? Yûji serait-il tellement déçu si elle lui posait un lapin ? Affaire à suivre …

Il venait à peine de prendre sa commande lorsqu’elle débarqua dans le café. Elle lui avait fait un petit signe avant de le rejoindre, auquel il avait légèrement souri –un exploit en soi pour lui, et elle s’était excusée du retard, dû au trafic un peu congestionné. « C’est rien, et puis la White c’est pas la porte à côté ». Si ça se trouvait, la jeune fille arrivait de chez elle, mais Yûji supposait qu’avec les débuts en solo imminents de la jeune fille, elle passait beaucoup de temps à l’agence. Elle prit place, leurs regards se croisèrent l’espace d’un instant et Eun Sil détourna les yeux. C’était quoi ça ? Yûji essaya de ne pas s’en formaliser et l’écouta prendra commande lorsque que le serveur arriva. Et face à son regard surpris du fait qu’il ne dise rien, il se justifia d’un : « J’ai déjà commandé ».
Il croisa ses bras sur la table et resta silencieux. Yûji n’était pas réputé pour être quelqu’un de bien loquace et vu que la jeune fille n’avait pas l’air motivée à parler non plus, cela risquait de prendre une drôle de tournure … Il tenta une approche. « Au fait, pourquoi tu voulais me voir ? Un truc à me dire ou juste comme ça ? » Ouah, Yûji avait construit une phrase composée de deux questions, un miracle.
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Dim 25 Oct - 20:05

« It’s not just a kiss »


[clothes+]  Pour être tout à fait honnête, Eun Sil avait très moyennement apprécié lorsque les membres du groupe avaient commencé à blaguer sur elle et Yuji. Comme quoi avec leurs caractères similaires ils devraient forcément bien s’entendre. De un ce n’était vraiment pas drôle et de deux, Yuji Koizumi, vraiment ? Au premier abord la jeune femme le trouvait plus que froid ou distant –comme elle certes, il donnait l’impression d’être vide à l’intérieur. Cet aspect de la personnalité du japonais le rendait presque effrayant aux yeux d’Eun Sil. Pourtant, elle ne se souvenait même plus comment les choses c’étaient débloquées entre eux, comment leur relation était passée de simples collègues de travails à quelque chose de bien plus intime. Une relation de confiance. Si la chanteuse savait qu’elle pouvait compter sur les KLUV, il y avait ce truc chez Yuji qui faisait toute la différence. Peut-être parce qu’il était son premier vrai ami, peut-être…

Seulement, depuis un peu plus d’une heure une idée grotesque et ridicule était venue mettre le boxon dans le cours normal des pensées de la jeune femme. Ça n’avait pas de sens. C’était à la limite du raisonnable et maintenant c’était tout juste si elle arrivait à regarder dans la direction de Yuji. La coréenne avait conscience qu’il allait rapidement se rendre compte de son petit manège et que ce serait bien pire s’il lui demandait des explications. Après tout c’était Eun Sil qui avait demandé à le rencontrer aujourd’hui. Elle souffla discrètement à cette pensée. Ce qu’elle pouvait être ridicule. Ça ne lui ressemblait pas de se conduire de la sorte. La demoiselle avait changé mais elle n’était pas tout à fait sûre que ce soit pour le meilleur. Dans ces moments-là elle se préférait impassible et inexpressive.
Elle hocha la tête et lâcha un petit « ah » quand il lui expliqua qu’il avait déjà passé commande et reporta bien vite son attention sur la table. A cette allure-là ils n’auraient pas échangés un mot avant que le serveur ne revienne avec leur commande. Eun Sil n’aimait pas spécialement parler et était de toute évidence assez peu douée pour tenir de longues discussions mais là ça en devenait franchement ridicule. Elle avait beau faire tourner ses méninges, ses pensées revenaient toujours au même point et c’était vraiment frustrant à ce niveau-là.
Jang Eun Sil était à deux doigts de se convertir à n’importe quelle religion pour remercier un dieu d’avoir doté Koizumi Yuji du don de la parole et de les avoir sortis de cette situation plus que gênante. Amen.

- Comme ça, dit-elle en relevant la tête et en haussant les épaules. C’est juste qu’on ne s’est pas vu depuis un moment et avec mes débuts qui approchent je ne penses pas que j’aurais à nouveau du temps libre avant longtemps.
C’était étrange ? Après tout ils étaient amis. C’était normal qu’elle veuille profiter du peu de temps libre qu’elle avait pour le voir, non ? Eun Sil n’était pas tout à fait sûre de comment se conduire quand on avait un ami.

- Surtout avec le casting et le tournage qui arrive, ajoutât-elle naturellement.

Zut. Elle en avait trop dit. C’était un comble pour elle qui ne parlait jamais.

∞everleigh

avatar
♫ AVATAR : Kim Hyun A
♫ ÂGE : 25
♫ POINTS : 191

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Ven 30 Oct - 10:41

Yûji, qui avait déjà du mal à savoir pourquoi la jeune fille avait absolument tenu à le voir aujourd’hui, avait encore plus de mal à comprendre ces regards fuyants qu’elle lui jetait. Elle avait une mauvaise nouvelle à annoncer et elle ne savait pas par où commencer ? Finalement elle ne débutait plus en solo ? Non, ça c’était impossible, et si c’était le cas, son visage serait bien plus assombri que cela. Là, elle semblait juste un peu anxieuse, maladroite au mieux. Le jeune homme était pourtant de nature perspicace mais avec Jang Eun Sil, ce n’était pas toujours facile de cerner les choses, car elle était comme lui et donc fonctionnait comme lui, autrement dit, elle était douée pour dissimuler ses émotions et ses pensées profondes. Bon là pour le coup ses regards fuyants et sa mine anxieuse la trahissaient quelque peu quand Yûji affichait comme à son habitude un visage de marbre, mais passons.

Elle lui annonça qu’elle voulait le voir « comme ça », juste parce qu’elle allait bientôt débuter et n’était pas sûre d’avoir autant de temps pour qu’ils se rencontrent ainsi, dans un petit café, à l’avenir, avec tout le travail qu’elle aurait. Elle n’avait pas tort. Yûji se surprit à se remémorer ses débuts avec PRAYER, quelques années plus tôt, à l’époque il devait même jongler avec ses études pour vous dire ! Mais il s’en était sorti, et il savait qu’Eun Sil était une battante et qu’elle s’en sortirait également avec brio. Il appréciait donc l’intention de la jeune fille que de profiter d’un moment de tranquillité avant la tempête. Il allait répliquer quand elle ajouta une information supplémentaire. Casting, tournage ? « Un casting ? A propos de quoi ? De ton premier clip vidéo ? » D’ordinaire, le jeune Japonais n’était pas intéressé par ce genre d’informations, mais allez savoir pourquoi, cela avait piqué sa curiosité. Et puis on parlait d’Eun Sil, sa nouvelle et seule amie après tout. Bah oui, ce n’était pas comme si Yûji était très entouré après tout. Il gardait quelques contacts avec Aki de temps à autre mais rien de bien folichon. Quant à Kai, il avait disparu de la circulation. Et les KLUV ? Il n’avait pas créé de quelconque affinité avec eux hormis Eun Sil. Min Ho et Jae Duk étaient ses collègues à Kirin désormais, mais ce n’étaient pas des amis. Bref.

Les boissons arrivèrent alors qu’un silence maladroit s’était installé entre les deux amis. Le thé noir fut déposé devant Eun Sil et le cappuccino devant Yûji. De la fumée s’échappait des boissons bien chaudes, et le jeune homme ayant la fâcheuse manie de se précipiter et d’ensuite se brûler la langue, il se retint cette fois et laissa la boisson devant, prêt à entendre les histoires de la jeune artiste.

HJ – Bon c’est pas folichon mais faut bien avance x)
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Lun 9 Nov - 18:12

« It’s not just a kiss »


Eun Sil était prête à aller creuser un trou dans les montagnes environnantes et à aller s’y enterrer. Ses émotions prenaient le dessus depuis qu'elle avait rejoint Yuji et voilà que la jeune femme ne contrôlait même plus sa langue. Elle n'était clairement pas dans son état normal et c'était tout juste si elle arrivait à se supporter elle-même. Eun Sil avait mis cela sur le compte du stresse de ses débuts qui approchaient à grands pas. Ça et cette foutu scène de baiser. Une amie normale en aurait parlé sans problème au jeune homme mais la chanteuse se sentait incapable de le dire à Yuji. Et puis il y avait cette honteuse vérité, ce serait son premier baiser. Jusqu'à maintenant Eun Sil se moquait de ce genre de chose. Sortir avec quelqu'un ne l'avait jamais intéressée, surtout quand elle voyait ce que cela avait donné avec ses parents. Il y avait également l’histoire de Min Ho, qui certes se terminait bien mais la jeune femme n’avait vraiment pas envie de vivre le même genre de galères que le couple avait connu. Non franchement, l’amour apportait beaucoup trop de désagréments aux yeux d’Eun Sil pour que celle-ci s’y intéresse. Pourtant… Aujourd'hui et pour la première fois de sa vie, la demoiselle se sentait idiote qu'à vingt-cinq ans son premier baiser lui soit donné par un acteur. A bien y réfléchir il n'y avait vraiment pas de quoi se vanter.
Et il fallait que Yuji ait choisi ce jour pour être curieux, lui qui se montrait si discret en général. Ce n'était vraiment pas sa journée. C’était flatteur de voir une personne comme Koizumi Yuji s’intéresser à elle et à ce qu’elle faisait mais le japonais aurait pu choisir un autre jour ou un autre sujet pour le faire.

- Oui il a était décidé que j'aurais deux mv pour mes débuts. Le premier va être un genre de pré -release avant mes "vrais débuts".
Eun Sil pris soin de complètement occulter cette histoire de casting, en espérant que son ami oublie ce détail.
- Ils ont choisis ma chanson. Tu sais « Bye », dit-elle sur un ton légèrement enjoué.

Le fait qu'on apporte autant d'attention à SA chanson rendait la chanteuse euphorique. Elle se sentait comme une enfant avant d’ouvrir un cadeau. L’appréhension de s’avoir ce que cachait le papier brillant et l’excitation d’avoir quelque chose de nouveau. L’effet fut tel que c’est Eun Sil qui oublia le casting, le baiser et ses pensées fumeuses à l’égard de Yuji.


∞everleigh



HJ:
 
avatar
♫ AVATAR : Kim Hyun A
♫ ÂGE : 25
♫ POINTS : 191

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Jeu 10 Déc - 13:55

Eun Sil avait cette fâcheuse manie de tourner autour du pot lorsqu’elle avait quelque chose à partager mais qu’elle n’osait pas. Yûji qui était quelqu’un de franc et direct ne passait jamais par quatre chemins lorsqu’il fallait avouer une vérité. Mais bon, il respectait le fait que tout le monde ne soit pas comme lui –et fort heureusement d’ailleurs !- et donc que la jeune fille ne lui dise pas les choses avec autant de franchise qu’il l’aurait fait lui-même.
Elle avait évoqué un casting, et il lui avait demandé à propos de quoi il consistait. Elle lui expliqua alors qu’elle allait avoir deux vidéos à tourner pour ses débuts, dont une qui servirait de teaser à ses débuts solo officiels. Le sourire soudain sur le visage de la jeune coréenne témoignait de son excitation et de sa joie face à cette nouvelle vie qui s’offrait à elle. Yûji ne la connaissait pas depuis bien longtemps mais il savait qu’elle méritait ce qui lui arrivait actuellement. Elle s’était battue toute son enfance pour prouver au monde de la scène que son talent n’était pas dû au fait que son père soit le directeur de l’agence dans laquelle elle évoluait. Non, c’était bel et bien dû à ses entraînements et son acharnement. Beaucoup de gens avaient cette tendance à critiquer Eun Sil car elle semblait froide et hautaine, solitaire, mais parce que personne n’avait réellement cherché à voir au-delà des apparences, de la carapace qu’elle s’était créée, et ils se contentaient d’admettre qu’elle était ce qu’elle voulait bien montrer. Yûji ne savait que trop bien comment ça se passait pour avoir vécu la même chose. Mais lui comme elle, ils se fichaient éperdument de ce que les autres pouvaient bien penser d’eux. Ils avaient réussi dans leur vie sans leur soutien, alors imaginez s’ils l’avaient eu ? Ils brilleraient encore plus haut dans le ciel. Yûji s’était finalement rapproché de son rêve, entre son métier de prof et le fait qu’il avait commencé à travailler en tant qu’acteur-comédien à la Stardust, après avoir arrêté sa carrière de chanteur. Enfin arrêté, il participait parfois aux albums de collègues et avait même aidé Eun Sil dans ses projets, il était encore en contact avec Aki. Mais PRAYER n’était plus, KLUV non plus, et il n’était pas intéressé par une carrière solo. Il n’avait pas la voix pour de toute façon. Quant à Eun Sil, après avoir supporté l’idée d’être danseuse et chœur dans un groupe pendant près de cinq ans, voilà qu’elle pouvait enfin réaliser son rêve que de débuter une carrière en solo. Il était content pour elle, tout simplement. Et ça faisait bien longtemps que le jeune homme n’avait pas témoigné de sympathie à quelqu’un.

Finalement, la chanson que la jeune fille avait écrite avait été sélectionnée par l’agence pour ses pré-débuts. C’était une belle victoire en soi. « Je suis vraiment content qu’ils aient choisi « Bye », c’est une belle piste qui mérite d’être mise en avant », dit-il, sincère. C’était encore une preuve du talent de la jeune fille. « Mais du coup, c’est quel genre de casting que tu dois faire ? » Bah ouais, elle n’avait pas répondu sa question avec son art de tourner autour du pot alors Yûji revenait un peu à la charge car lui n’avait pas oublié. Il pouvait être têtu parfois.
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Lun 14 Déc - 23:59

« It’s not just a kiss »


Eun Sil était partagée entre l’envie de hurler au monde entier qu’elle s’apprêtait à débuter en solo et sa fâcheuse habitude de tout garder pour elle, que ce soit bon ou mauvais. Aussi affichait-elle sa joie et son excitation, bien que réelles, de façon modérée. Il était grand temps d’arrêter de se conduire comme une enfant et de reprendre la maitrise de ses émotions. La jeune femme reprit cette expression neutre qui lui était propre malgré un léger sourire incontrôlable. C’était indéniable, Jang Eun Sil souriait plus – ce qui n’était pas bien difficile avouons-le, en la présence de Koizumi Yuji. L’amitié du japonais semblait ouvrir peu à peu la chanteuse. En temps normal Eun Sil l’en aurait remercié pour cela mais aujourd’hui elle maudissait la facilité déconcertante avec laquelle le garçon arrivait à faire une brèche dans sa carapace.
Il était pourtant une personne observatrice et perspicace, alors pourquoi diable continuait-il dans cette voie ? Yuji avait forcément remarqué le mal-être et l’embarras qui c’étaient emparés de son amie. Le jeune homme pouvait, certes, manquer de délicatesse par moment mais ça dépassait l’entendement. Cette fois-ci Eun Sil réussit à garder son calme apparent et se fit violence pour ne plus éviter le regard de son interlocuteur. Elle qui brillait par son attitude placide en toute circonstance – ce qui était loin d’être au gout de tout le monde, se laissait submerger par des émotions que la chanteuse était incapable de nommer. Si c’était le stress « pré-début » qui lui faisait un tel effet, alors comment serait-elle dans quelques mois lorsque sa carrière solo serait enfin lancée ? Eun Sil n’osait même pas l’imaginer. Elle courrait droit à la catastrophe avec une attitude comme celle d’aujourd’hui.

La remarque sincère de Yuji à propos de sa chanson lui fit chaud au cœur mais sa joie fut de courte durée. Encore et toujours le casting. La demoiselle prit la tasse encore fumante entre ses mains et souffla dessus pour la refroidir avant d’y tremper ses lèvres. Elle but doucement pour se donner un peu de temps avant de répondre à son ami. Cette fois il serait dur d’éviter la question et tourner autour du pot ne ferait que rendre les choses plus difficiles. Yuji ne la lâcherait pas, Eun Sil le savait. Elle reposa le récipient en faïence blanche et s’humecta les lèvres.

- Tu sais ce n’est pas moi qui décide de ce genre de choses, dit-elle comme pour se justifier. Pour le clip de « Bye » la production veut trouver un acteur pour jouer avec moi.
La jeune femme porta son regard sur le liquide sombre et fit jouer ses doigts autour de la tasse. C’était comme enlever un pansement, il fallait tirer un coup sec pour que ce soit moins douloureux. Aussi irait-elle droit au but, elle n’était juste pas obligée de tout dire.
- Je croie que je préfère que ce soit ainsi mais ils ont mal interprétés les paroles et veulent en faire une histoire d’amour, dit-elle en relevant la tête. Il ne manque plus que quelqu’un pour jouer mon petit-ami.

Et m’embrasser. Eun Sil garda bien au fond d’elle l’information qui de toute évidence la mettait dans tous ses états. Au pire Yuji apprendrait la nouvelle en visionnant le clip et la chanteuse n’aurait qu’à mentir en disant que la chose aurait été décidée pendant le tournage. Elle faisait tout un plat d’un simple baiser sans même se rendre compte de l’absurdité de la chose.


∞everleigh

avatar
♫ AVATAR : Kim Hyun A
♫ ÂGE : 25
♫ POINTS : 191

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Mar 15 Déc - 1:05

Eun Sil pouvait mener tout son petit monde en bateau, sauf Yûji. Il savait lorsqu’elle était tourmentée par quelque chose et ne voulait pas l’admettre à moins qu’on l’y force. Ce n’était certes pas très sympa de la part du nippon que d’avoir senti l’embarras évident de son amie et de quand même chercher à lui tirer les vers du nez, mais que voulez-vous, il avait ce sentiment que ce qu’elle ne lui disait pas était la raison première de son invitation à prendre un café.
En parlant de café, pour continuer de faire traîner les choses, la coréenne avait créé un nouveau laps de temps en prenant sa première gorgée de son thé noir. Mais Yûji restait une personne patiente, juste qu’il savait ce qu’il voulait et qu’elle pourrait le faire languir autant qu’elle voudrait, ils ne quitteraient pas ce café tant qu’il n’aurait pas eu le fin mot de l’histoire.

Puis elle finit par prendre la parole, Yûji ayant tout de même eu le temps de vider la moitié de sa tasse pendant qu’elle prenait son temps. Prêt à l’entendre, il s’installa plus confortablement dans son fauteuil et croisa les bras, signe qu’il était toute ouïe aux dires d’Eun Sil. Elle lui expliqua que ce n’était pas elle qui décidait de ce genre de choses. Ca il s’en doutait, que ce soit Taiki, Kai, Leigh ou Aki, parmi tous les membres qui étaient allés et venus dans PRAYER, ils n’avaient jamais vraiment eu leur mot à dire concernant les clips vidéo et autres petits arrangements. Elle ajouta qu’ils voulaient trouver un acteur pour jouer avec elle. Il allait ouvrir la bouche et demander pour quel genre de scène ils voulaient trouver un partenaire à la jeune fille mais il s’abstint et attendit qu’elle lui explique d’elle-même. Elle était lancée, autant ne pas la couper dans son élan.

Une histoire d’amour. Franchement, est-ce que la production avait réellement prêté attention aux paroles de la chanson « Bye » ? Il retint un soupir d’agacement face à cette nouvelle de mauvaise interprétation, mais n’en pensait pas moins. Par contre le fait qu’elle ajoute juste après qu’il ne manquait plus que quelqu’un pour jouer son petit-ami piqua sa curiosité. Pourquoi insistait-elle sur ce point alors qu’il était évident que le rôle en question serait pour un petit ami factice puisqu’elle avait mentionné une histoire d’amour ? Etait-ce donc ça qui mettait Eun Sil dans tous ses états ? Hm … Comment poser la question qui lui brûlait les lèvres sans passer pour un gros lourd de service … Si on avait dit à Yûji qu’un jour une fille le ferait cogiter ainsi, il n’y aurait pas cru. Bon … Le jeune homme opta pour la version « je fais mon naïf » et dit, sur un ton neutre : « Je vois. Une chanson d’amour hein. Je ne suis pas sûr que la production ait fait un bel effort de compréhension pour le coup. » Histoire de marquer un peu le terrain, de montrer que lui non plus ne voyait pas en « Bye » une chanson d’amour. Puis il poursuivit, insérant son rôle du naïf de base : « Et du coup quel genre de scènes vous allez devoir jouer ? Des trucs classiques et gnangnans comme on voit dans tous les clips de KPOP ? Genre un couple sur un canapé en train de regarder des photos souvenirs ? » Oh il se doutait bien que puisqu’il s’agissait de Jang Eun Sil et de sa chanson teaser pour ses débuts solo, la production de la White avait bien d’autres idées en tête que les trucs mignons et cul-cul à souhait que nous servaient les SNSD tous les deux mois … Même s’ils ne pourraient pas aller trop loin dans leurs délires puisque n’oublions pas que Papa Jang était aussi le directeur de l’agence. Mais … sinon, c’était quoi cette pointe d’énervement mêlée à de l’agacement que Yûji commençait à ressentir subitement, comme un doux poison se déversant dans ses entrailles ?
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Lun 21 Déc - 11:26

« It’s not just a kiss »


Personne, sauf Yuji, son chat et peut-être le psychologue que son père l’avait forcée à consulter à une époque, savez l’impact qu’avait eu le départ de sa mère sur Eun Sil. Si cette femme n’était plus qu’un vague souvenir d’enfance, sa présence aussi courte fut elle dans la vie de sa fille avait laissé une trace indélébile. Face à un père qui restait muet sur la question, cette dernière avait dû apprendre à composer seule avec ses démons. Qui aurait cru que le seul moyen vraiment utile qu’elle trouverait viendrait de ce fameux psychologue qu’elle rechignait tant à voir. Ces lettres qu’Eun Sil continuait d’écrire quand le temps et l’envie lui venait, avait été d’une grande aide. Et voilà qu’aujourd’hui la première bonne chanson qu’elle composait, de A à Z, parlait de cette mère qui avait réussi à mettre sa vie sans dessus dessous de par son absence.
Le regard dans le vague, Eun Sil se fit la promesse qu’un jour elle parlerait de tout ça avec le président Jang. Elle soupira discrètement en se focalisant de nouveau sur le garçon. Cette grossière erreur d’interprétation qui semblait déranger Yuji arrangeait bien la jeune femme. Les gens n’avaient pas tous besoin de connaître le message caché dans les paroles de Bye. Ils étaient deux à savoir et c’était plus que suffisant. Parfois Eun Sil se demandait si son ami avait conscience de cela.


Eun Sil aurait voulu avoir du caractère à cet instant précis. Elle aurait voulu avoir la force de se lever de son siège pour crier au garçon de se taire et d’arrêter de poser des questions idiotes. Comme toujours elle n’en fit rien. Tout ce que lui permettait son tempérament serait de finir son thé et de quitter son ami sans plus de cérémonie et sans un mot ni un regard pour lui. Mais elle n’en avait pas envie, la chanteuse ne voulait pas partir et pourquoi le ferait-elle d’ailleurs ? De un, parce qu’elle n’était pas sûr de la réaction du jeune homme et de deux, parce qu’il s’agissait de Koizumi Yuji, ce qui en soit était une raison suffisante pour rester.
Eun Sil réprima un soupire. Elle n’avait qu’à continuer sur sa lancée. Parler, être honnête sans pour autant tout avouer. Un mensonge par omission ne ferait de mal à personne et si Yuji devait la prendre pour une idiote qui se mettait dans tous ces états à cause d’un tournage alors soit. C’était toujours moins pire que d’avouer qu’à part Attila, son chat, jamais personne n’avait encore posé ses lèvres sur les siennes. Et encore les chats n’ont pas vraiment de lèvres… Sans oublier qu’au fond d’elle quelque chose hurlait à la jeune femme qu’elle ne voulait tout simplement pas que je le japonais découvre qu’elle allait embrasser un parfait inconnu. Elle faisait semblant de ne pas voir l’importance de l’image qu’il pouvait avoir d’elle. Parce que ça n’avait pas de sens et que Eun Sil ne voulait surtout pas avoir à se pencher sur la question.

- Non quand même pas, dit-elle un brin amusée par la comparaison de Yuji. Le thème est une histoire d’amour nostalgique. Je ne connais pas encore tous les détails, mentit-elle avec aplomb. Avec sa part de niaiserie tout de même. Le principe du clip est que je me souvienne d’une ancienne relation amoureuse déjà terminée. Mais de façon sobre. Sans décors ultra colorés et tous les trucs acidulés qu’on voit en ce moment à la télé.
Eun Sil but une nouvelle gorgée de thé, espérant sincèrement que le jeune homme allait rapidement lâcher l’affaire.


∞everleigh

avatar
♫ AVATAR : Kim Hyun A
♫ ÂGE : 25
♫ POINTS : 191

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    Lun 21 Déc - 14:10

Yûji éprouvait soudainement une certaine difficulté à comprendre ce qui trottait dans la tête de son amie. Elle venait de lui expliquer vaguement le contenu qu’aurait le clip de « Bye », cette chanson qui à l’origine parlait de sa mère qui avait quitté le domicile familial sans crier gare et qui avait laissé des séquelles définitives chez Eun Sil, mais qui avait visiblement été comprise comme une histoire d’amour nostalgique par le staff de la White. C’était quand même une bande de bras cassés dans cette agence, Yûji était content d’y avoir troqué sa place avec la Stardust mine de rien.
Mais après ces explications-là, le jeune nippon voyait là un clip tout à fait banal et anodin, et il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle se mettait dans tous ses états et avait du mal à en parler. A moins qu’elle lui cachait un élément important dans toute cette histoire ? Yûji, d’ordinaire désinvolte et désintéressé de tout, ne se préoccupant jamais de rien d’autre que lui et son parcours professionnel, refusant de porter un quelconque intérêt à son entourage, éprouvait une certaine curiosité un peu déplacée envers les activités de son amie. Il avait sa petite idée du pourquoi, ayant déjà ressenti ce genre de choses il y a quelques années, mais refusait de l’admettre. Sa vie était très bien comme elle l’était actuellement, il avait tout ce qu’il voulait : une carrière prometteuse de professeur et d’acteur, un appartement à son goût, une vie confortable … Mais il était seul, et dans un pays dans lequel il ne se sentait jamais vraiment chez lui. Bon nombre de fois il avait eu envie de rentrer au Japon, définitivement. Mais sa carrière était lancée ici et maintenant qu’il s’était battu pour en arriver là, il ne pouvait se résoudre à tout plaquer et rentrer au bercail, recommencer de zéro et ne pas être sûr d’y parvenir. Et puis le Japon ce n’était pas bien loin, il pouvait y rentrer en vacances. La preuve, c’était ce qu’il avait fait il y a deux étés pendant le hiatus de PRAYER, juste avant qu’on les fusionne avec KLUV. Cette époque lui paraissait tellement loin et c’était seulement il y a un an et demi pourtant. Il y avait rencontré Aki, et ils s’étaient bien amusés à Shibuya à déjouer les plans machiavéliques des fans.

« Je vois très bien le genre », se contenta-t-il de dire suite aux explications d’Eun Sil concernant le tournage et le casting. Mais la phrase suivante, il ne put s’empêcher de la sortir, il ne le contrôla pas : « Arrête-moi si je me trompe, mais j’ai l’impression que tu ne me dis pas tout. Tu ne t’emballerais pas tant pour un tournage aussi banal. » A peine les mots lancés, comme une arme, qu’il réalisa qu’il était allé trop loin. Son égoïsme lui ferait perdre son amitié avec la coréenne et ça, il n’y tenait pas. Elle était l’une des seules à être encore dans son entourage actuel. Une de ses seules amies. Il ne considérait même pas Aki comme un ami, il était plutôt son cadet qui avait besoin de ses conseils, une sorte de petit frère un peu collant. Les anciens de PRAYER ? Il avait rompu contact avec tous sans exception. Quant aux membres de KLUV avec qui il avait partagé quelques moments, il ne leur parlait plus non plus. Et ses collègues de travail restaient des relations professionnelles et rien de plus. Vraiment, dans la vie de Yûji, il n’y avait pas grand-monde, et bien qu’il fasse le fier en disant qu’il était plus heureux seul, c’était bien sûr un prétexte, un masque, et comme tout le monde il avait besoin de quelqu’un à qui parler. Ce quelqu’un, c’était Eun Sil, et il ne voulait pas la perdre. Donc, avant qu’elle n’ait pu prononcer un mot sur ce qu’il venait de dire, il reprit : « Excuse-moi. Je n’aurais pas dû dire ce que je viens de dire, alors oublie-le. » Yûji but le reste de son café d’une traite et croisa les bras. Il ne se sentait plus trop à l’aise dans le café. « Tu ne voudrais pas aller marcher un peu ? Il y a un parc pas bien loin, ce serait plus calme que cet endroit. » Et puis les couleurs de l’automne étaient quelque chose qui plaisait beaucoup au jeune homme et lui rappelait son pays natal.
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Shame on me ft Yuji bae    

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Shame on me ft Yuji bae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hall of Shame
» Weazel News
» Borderlands Defender + For Shame

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» K I R I N • :: SEOUL CITY :: Commerces :: Cafés-