AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suh Ji Hei ♦ I can be myself today ! [Done]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Suh Ji Hei ♦ I can be myself today ! [Done]   Dim 18 Oct - 1:50

Suh Ji Hei
incarné par Jung Kook - BTS

ÂGE - 24 ans
NATIONALITE - Coréen
DATE DE NAISSANCE - 8 décembre 1990
LIEU DE NAISSANCE - Séoul
ETUDES/EMPLOI - Etudes de stylisme
FAMILLE - Une petite soeur, un frère jumeau et sa mère
GROUPE- Student

Infos joueur


PSEUDO - Emy ♪
ÂGE - Bientôt 18 ans ! Ah l'alcool que je ne boirais toujours pas x)
PRESENCE - 5/7
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVES SUR KIRIN -
[] top-site
[] partenariat
[X] via un autre membre - Vive Dédé le cochon roux ♥
[] autre
NOMBRE DE COMPTES - Only this one ♥


Personnalité
Ji Hei, Ji Hei ... Sa mère avait voulu un garçon avec beaucoup de volonté et qui lui apporterait la joie et elle l'avait eu !
Depuis sa tendre enfance, que ce soit avec sa famille ou ses amis, Ji Hei ne s'était jamais laissé marcher sur les pieds et savait très bien se faire entendre quand c'était nécessaire. Et tout ça avec le sourire bien sûr !

Quand il n'était pas occupé à faire marcher au pas sa petite sœur et son jumeau, il aidait du mieux qu'il pouvait sa mère ; mère célibataire, avec un revenu plus que moyen lorsqu'on a trois enfants, elle passait très peu de temps à la maison et c'était souvent à Ji Hei que la responsabilité d'adulte de la maison incombait. Non pas que son frère ne l'aide pas, mais disons que Ji Hei savait très bien feindre que tout allait bien et qu'il n'avait pas besoin d'aide pour ça. Et pourtant, sa maladresse et sa tête en l’air lui ont bien souvent causé des ennuis !

Pour ce qui est de l'école, Ji Hei n'a jamais vraiment eu de problèmes de ce côté-là : ni élève modèle, ni rebelle indiscipliné, il n'a pas vraiment fait de vagues là-bas. Si vous demandiez à l'un de ses professeurs de le décrire, il vous dirait sûrement que c'était un élève enjoué et assez populaire, contrairement à son frère, mais très normal, tout à fait comme n’importe quel autre enfant de son âge.

Il faut bien admettre qu'en soit Ji Hei fait tout pour rester, disons, plus ou moins camouflé : une ligne de conduite irréprochable mais discrète, des tenues où la couleur est souvent absente, un sourire charmeur et amical mais pas assez pour inciter les gens à faire le premier pas, … Et pourtant, quand il veut, il peut être très familier avec les gens, très chaleureux, mais disons qu’il faut qu’il y ait longuement réfléchi, car il déteste trop s’impliquer émotionnellement parlant. Ce qui explique peut-être pourquoi malgré le fait qu’il parle à beaucoup de gens, très peu le connaisse réellement et que ses amis proches et réels se comptent sur les doigts de la main …


Ji Hei est un type assez observateur et désinvolte quand on commence à le connaitre : il aime rire, mais pas aux dépends des autres, il prend soin, extrêmement soin, des gens qui compte pour lui, il accorde une grande importance aux contacts physiques, minimes ou pas, qui sont pour lui une marque de son affection, … Tout ça pour dire que Ji Hei, même s’il ne l’avouera sûrement jamais, Ji Hei rêverait d’agrandir son cercle d’ami ou du moins trouver des gens qui le comprenne et il espère bien que son passage à la Kirin Art School pourra lui permettre de réaliser ce petit souhait. Et pourquoi pas aussi lui permettre de trouver un bon travail pour aider à subvenir aux besoins de sa famille tout en pratiquant son art ?

Après un an passé à la Kirin Art School, Ji Hei semblait enfin se sentir à sa place : il avait affirmé sa personnalité d'homme têtu, d'homme bizarre aux manies étranges (comme celle de fixer les gens, voire même de les stalker, parfois oui, il l'admet) mais aussi d'homme adorant les câlins et les contacts physiques. Il était devenu très affectueux, parfois même avec des gens qu'il connaissait à peine et avait développé son talent pour repérer les personnes intéressantes. Bien sûr, cela n'avait pas impacté sur son sens de l'orientation très mauvais ou sa logique tordue mais au moins il s'était amélioré. Enfin c'est ce qu'il se disait pour se rassurer !





Histoire
Ji Hei est né un 8 décembre, quelques minutes à peine avant son faux jumeau, Soo Kwon, durant le trajet qui menait les pas de sa mère vers le père de ses enfants, un homme violent et brutal mais qui restait son mari, un homme qui était à ce moment-là de l’histoire en prison depuis 7 longs mois. Elle, elle l’aimait toujours, au grand désespoir de toute sa famille à elle, qui avait fini par la renier. Elle travaillait comme pigiste et comme serveuse pour joindre les deux bouts et l’arrivée de deux enfants au lieu d’un comme elle se l’était imaginé, chamboula tous ses plans. Elle ne pouvait absolument pas envisager d’arrêter de travailler et le fit encore plus dur, plus souvent, pour éviter à ses enfants et à elle-même de devoir vivre dans la rue : cela devient une habitude pour Ji Hei et Soo Kwon d’aller dormir, presque vivre, chez leurs différents voisins pendant les premières années de leurs humbles vies. Leur mère les aimait mais pour pouvoir compenser le fait d’être seule, elle devait assumer les regards que les gens lui jetaient et travailler tellement qu’elle voyait seulement ses fils quelques heures par semaine, très peu selon leurs points de vue à tous trois.

Et puis alors que Ji Hei atteignait les 5 ans, son père sortit de prison et revient prendre sa place dans leurs vies. Pendant une année, ils furent heureux, ou presque, tous les quatre malgré les gens qui chuchotaient dans leurs dos, plaignant les deux enfants d’avoir un père tel que cet homme : il buvait la majeure partie de son salaire, se servait de l’autre pour se payer des choses plus ou moins légales, n’aidait pas à la maison, … Mais c’était son père. Et Ji Hei voulait que sa mère soit heureuse et elle semblait l’être. Sauf vers la fin …
Quand la mère de Ji Hei retomba enceinte, de la petite Young Sil, son père commença à montrer son vrai visage à ses fils, qui en prirent peur et comprirent enfin pourquoi les autres semblaient si choqués quand ils apprenaient que ces deux garçons si gentils et si polis était les enfants de cet homme : devant eux, il battit leur mère, violement, jusqu’à ce que Ji Hei courre jusqu’au téléphone et n’appelle la police. Lorsque son père comprit ce qu’il avait fait, il laissa tomber sa famille et s’enfuit sans un regard en arrière, pour ne plus jamais revenir ou donner de nouvelles. Sa mère se remit, décida de garder l’enfant et se remit à travailler encore plus, pour oublier, pour rester à l’écart de sa maison, où tout lui rappelait son mari, qui fût arrêté quelques mois plus tard à cause d’une sombre histoire de drogues et de trafics …

Ji Hei se mit alors à travailler encore plus dur et prit la place de son père à la maison, s’occupant de son frère et de sa petite sœur quand celle-ci vint au monde. Il cessa aussi de parler de son passé, de lui ou de sa famille avec des étrangers et même avec ceux qu’il appelait jusqu’à ce moment, ses amis. Peu de temps après, sa mère trouva un meilleur poste et ils purent enfin déménager de leur appartement miteux pour une petite maison confortable où Ji Hei pouvait avoir sa propre chambre, à son grand bonheur.

Les années défilèrent plus vite les unes que les autres et le caractère protecteur et déterminé de Ji Hei s’affina : il se destinait à faire carrière dans le droit et sa mère était extrêmement fière de lui et de ses choix. Et pourtant, il s’ennuyait … Au fond de lui, il savait que ce n’était pas fait pour lui, qu’il s’ennuierait vite de cette vie et qu’il finirait sûrement par devenir un homme aigri par la vie, un homme qui aurait manqué de peu le bonheur …

Parce que ce qui le passionnait vraiment, c’était l’Art, avec un grand A. Le dessin, la peinture, les croquis … Ji Hei a l’habitude de dessiner depuis qu’il est tout petit : il avait commencé par dessiner sa famille, puis à redessiner des photos, puis des paysages … Au fil des années, il a commencé à dessiner n’importe où, sur n’importe quoi : il lui arrive de s’installer par terre, au milieu de la rue et de se mettre à dessiner dans l’un des nombreux carnets qu’il trimbale. Mais depuis que sa sœur est entré dans la période si difficile qu’est l’adolescence, Ji Hei s’est spécialisé dans les tenues : en effet, Young Sil sa petite sœur se faisait critiquer pour ses tenues pas toujours « tendances » et cela incita son frère à lui créer ses propres tenues, qu’il dessinait et réalisait entièrement, au grand bonheur de la jeune fille. Même Soo Wong finit par lui demander, discrètement, de lui dessiner tel style de manteau ou de tenues, pour pouvoir frimer auprès des filles qu’il fréquentait.

Lorsque son frère et sa sœur apprirent que la célèbre Kirin Art School ici même à Séoul avait ouvert une section stylisme, ils avaient d’abord tenté de le convaincre d’y entrer, sans grand succès. Puis, pour avoir un peu la paix, il avait négocié : il irait montrer ses croquis à une amie de leur mère, une amie qui bossait dans une très bonne boutique de vêtements de marques, et il lui demanderait ce qu’elle en pensait. Cette personne fut enthousiaste face aux dessins et sa première phrase quand elle le rencontra en personne fut : « Dis-moi, tu étudies déjà la Kirin Art School ? ». Cela fit réfléchir Ji Hei et il finit par accepter l’idée ; en plus, cela la mode l’enthousiasmait beaucoup plus que d’apprendre le code pénal par cœur … Et c’est ainsi qu’il finit par se présenter aux portes de la Kirin Art School, ses croquis à la main, lorsque vint le moment des inscriptions.


En 2016, grâce à la collaboration qu'il avait effectué avec Jun Su et Ji An, il avait été repéré par un styliste d'une grande maison de couture, avec qui il avait beaucoup discuté et qui après avoir vu ses dessins, lui avait proposé de le prendre sous son aile, de l'aider à améliorer son dessin et même de l'embaucher officiellement et de l'aider à avoir son propre défilé l'année suivante ou quand il aurait eu son diplôme, comme Ji Hei préférerait. Cela avait fait sa joie et son bonheur, ainsi que celui de ses amis et de sa famille, qui étaient tous ravis de son soudain succès.
Durant son année, Ji Hei s'était lié d'amitié avec quelques personnes de l'académie, peu nombreuses, mais qu'il considérait comme ses amis les plus proches. Notamment un certain jeune théâtreux qui était désormais un trainee et qui avait quitté Kirin, je vous le donne dans le mille ... Han Jun Su ! En un an, ils étaient devenus très proches, Ji Hei était revenu plusieurs fois chez le jeune homme pour donner des cours d'arts plastiques aux deux frères, ou même juste pour passer une soirée avec Jun Su. Plusieurs fois, il avait cru qu'il allait se passer quelque chose, mais Ji Hei n'osait pas franchir le pas : plusieurs fois, il y avait eu des moments plus que troublants, mais jamais rien de clair et précis. Jamais ? Est-ce que l'un des deux va enfin se décider à agir ou à mettre les choses au clair ?
© MINA POUR KAS

avatar
♫ AVATAR : Jung Kook - BTS
♫ ÂGE : 24 ans
♫ POINTS : 239
Stylisme

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Suh Ji Hei ♦ I can be myself today ! [Done]   Dim 18 Oct - 18:31

Re-bienvenue (*o*)♥

Tu es validé(e) !
Ta fiche est conforme au règlement. La Directrice Cho Joo Hee est fière de t'annoncer que tu fais partie de la grande famille de Kirin. Il ne te reste plus qu'à te mettre à jour et à faire pleins de bébés partout. Il te faut donc :

★ Finir de remplir ton profil
★ Faire ton carnet de rps
★ Si tu cherches un(e) coloc' pour ton perso, viens le recenser ici !
★ Commencer le rp (tu peux faire une demande de rp à qui tu souhaites)
Si besoin, tu peux également demander à avoir un(e) parrain/marraine, relire les annexes si tu as un doute, jeter un coup d'oeil aux défis kiriniens et bien sûr, nous rejoindre dans le flood ! =D

Amuses toi bien !

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
avatar
♫ DC : Han Hyo Seong [Song Ji Eun]
♫ AVATAR : Choi Seung Hyung - T.O.P
♫ ÂGE : 23 ans
♫ POINTS : 152
A-Koustik

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
 
Suh Ji Hei ♦ I can be myself today ! [Done]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RPG] FFJ: it's my birthday today!
» Worked last week, not today
» Voice recognition not working today
» Charlie & Mary Faith ▬ Yesterday is history. Tomorrow is a mystery. Today is a gift. That’s why we call it “The Present”
» MARIAGE GAY A 15h00 TODAY !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» K I R I N • :: ONCE UPON A TIME :: Auditions :: Auditions réussies-