AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Leader talk ft Koizumi Yûji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Leader talk ft Koizumi Yûji   Mer 15 Juil - 18:29

Leader talk

Nerveux, encore une fois. Jae Duk commençait à l'être un peu trop souvent, ça devenait légèrement agaçant. A côté de lui, le manager des KLUV jouait avec son portable tranquillement tandis que le bassiste triturait ses ongles, sa jambe tressautant nerveusement. Aujourd'hui était, en quelque sorte, un grand jour. Enfin peut-être était-il le seul à penser ça, il ne savait pas trop. Cela faisait quelques jours maintenant que Sae Hee et Luo avaient annoncé qu'ils quittaient le groupe, tout comme Kai quittait les Prayer et Mia les Revolution. A se demander s'ils ne s'étaient pas passés le mot ou quelque chose comme ça. Bon, entre Sae Hee et Luo, ce n'était sans doute pas possible même si… En fait, Jae Duk ne savait pas. Avant, il était persuadé que ni l'un ni l'autre ne partirait, surtout pas Luo qui était là depuis longtemps mais maintenant… Il ne savait plus, n'était plus sûr de savoir. Et si Min Ho partait aussi ? Après tout, il avait une petite amie, lui.
Le leader déglutit difficilement, figeant sa jambe de force et se laissant aller dans son fauteuil. Quelque part, il haïssait Min Ho pour son bonheur, pour sa relation heureuse. Mais il savait que c'était mal. Et puis Soo Min reviendrait. Il en était sûr. Il l'espérait. Il le fallait.
La porte de la salle de réunion s'ouvrit et Jae Duk se leva instinctivement, imité peu de temps après par le manager qui avait rangé son portable. Koizumi Yûji, leader des Prayer entrait et le bassiste s'inclina légèrement pour le saluer, un léger sourire aux lèvres : « Bonjour, hyung. » Il ne savait pas trop si le japonais était si habitué que ça à ce vocabulaire coréen mais il le supposait, puisqu'il enseignait à Kirin, il devait le connaître, non… ?
Ils s'assirent face à face, le manager des KLUV à côté de Jae Duk, même s'il n'était là que pour montrer qu'il existait. Et parce qu'il était le manager des KLUV. C'était lui qui avait appris la nouvelle au bassiste ce matin, c'était lui qui avait arrangé ce rendez-vous en privé.
Prayer et KLUV allaient fusionner. Et les deux leaders allaient en parler, décider de détails relatifs à la fusion. Aujourd'hui était un grand jour. Jae Duk le sentait jusqu'au plus profond de son être.
@ pyphi(lia)

_________________
I'm sorry (I'm sorry) 
I shouldn’t have saved the words “I love you” but said it more to you. Even if I was lazy, even if I was tired, I should’ve ran to you because I missed you. Why am I regretting now? Why didn’t I know back then? I’m sorry...by lizzou.
avatar
♫ DC : Kim Hae Ri ♥
♫ AVATAR : Yoon Doo Joon (BEAST)
♫ ÂGE : 26 ans
♫ POINTS : 76

Voir le profil de l'utilisateur http://av-nement.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Mer 15 Juil - 20:10

HJ : Bon vu que tu as dit que Sae Hee, Kai, Luo viennent de partir, je fais comme si le rp se passe pendant les travaux de Kirin du coup ! ^^

Que de chamboulements ces derniers temps. D’abord, la Stardust avait enfin décidé de faire quelque chose concernant les absences répétées de Kai, et il avait été finalement retiré de la formation PRAYER . Yûji n’avait pas forcément bien accueilli la nouvelle, sachant que depuis les départs successifs de Leigh, Taiki et la disparition subite de Su Jin, il s’était pas mal rapproché de Kai. Mais ainsi va la vie et le Japonais n’était pas une personne qui s’attachait vite et longtemps. Il s’en remettrait.
Ensuite, la fermeture de Kirin depuis quelques semaines pour une refonte rendait le jeune homme très occupé. Autant il était très libre côté Stardust en attendant des nouvelles concernant Aki et lui, autant à Kirin c’était le branlebas de combat. L’école rouvrirait bientôt ses portes avec un tout nouveau système innovant, et le professeur de théâtre ne pouvait en parler à personne.
Et enfin la dernière nouvelle la plus fraîche à ses oreilles : KLUV et Prayer fusionnaient. Wang Luo et Nam Sae Hee du premier groupe avaient eux aussi levé les voiles, tout le monde se donnait le mot en ce moment. Et les directeurs de la White et de la Stardust s’étaient accordés pour que Prayer retourne à la White, gardant A-koustik avec eux.

Yûji avait été atterré de la nouvelle. Les styles musicaux de KLUV et Prayer n’avaient rien à voir. Ils étaient certes un peu rock’n’roll mais ils avaient des danseuses, et c’était un mélange de K-rock et K-pop finalement. Ils chantaient également majoritairement en coréen bien qu’ils aient une carrière et un label au Japon alors que Prayer était tout le contraire. Et puis il y avait un souci majeur : deux personnes occupaient le rôle de leader, et celui de bassistes : Jay Duk et lui, et Jay Duk et Aki. Qu’est-ce que ça allait donner ? En attendant, le nippon était convoqué à un entretien avec le leader des KLUV et leur manager afin de faire le point sur tout ça.

Yûji arriva avec un peu d’avance à son ancienne agence. Cela ne lui faisait pas si drôle car il n’était parti que quelques mois, et de toute façon à cause Kai les Prayer n’avaient eu le temps de rien faire là-bas. Yûji sentait aussi gros comme une maison que le nom de groupe Prayer risquait de disparaître au profit du nom KLUV. Mais bon.
Il ne fallut pas longtemps au prof pour trouver la salle de réunion où attendaient les deux autres, entrer et saluer. Jay l’avait salué en coréen. « Bonjour hyung. » répondit-il sur le même ton en coréen, ayant fini par s’habituer aux formules de politesse d’ici.
Yûji n’était pas Yûji pour rien, et il ne comptait pas y aller par quatre chemins. Il prit donc place dans le siège qui l’attendait et croisa les bras, avant de se lancer : « Je vais être franc et direct. Je ne suis pas contre la fusion de nos groupes parce qu’honnêtement Aki et moi avons besoin d’une valeur sûre, ce que KLUV semble être, mais je viens avec plusieurs questions. Qui entre toi (il pointa Jay du doigt) et Aki sera le bassiste ? Qui prendra la place de leader ? » Il marqua une légère pause avant de reprendre : « Moi personnellement je préfèrerais que tu restes leader. Je ne suis pas doué pour ça, je n’ai pas le temps ni la patience de gérer 6 membres en plus de mon devoir de prof. » Il marqua une seconde pause, et conclut : « et enfin, qu’en est-il du nom du groupe ? Va-t-il changer ? Prayer va-t-il disparaître au profit de KLUV ? » Yûji dans toute sa splendeur. Droit au but, comme dirait un célèbre slogan.
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Mer 15 Juil - 22:54

Leader talk

Si Jae Duk semblait plutôt nerveux, Yûji ne le semblait pas du tout, lui. C'était presque agaçant de le voir agir comme si de rien n'était. Enfin, après tout, ils n'étaient pas dans la même situation. Sae Hee et Luo étaient partis alors que, si le bassiste avait bien compris les rumeurs et les chuchotements, Kai s'était plus ou moins fait virer. Pas si étonnant que ça mais il n'empêchait que ça faisait un petit choc. Mais Yûji n'avait pas l'air si affecté par ça, apparemment… Ou peut-être était-ce un mensonge, peut-être que le professeur utilisait son don pour le théâtre pour cacher ce qu'il ressentait réellement… Jae Duk pouvait comprendre si c'était le cas, lui-même avait dû apprendre à cacher certaines choses aux membres. Cela faisait, malheureusement, parti du rôle de leader, le bassiste l'avait appris avec le temps.
Le japonais asséna très rapidement Jae Duk de questions quant à l'avenir du groupe qu'ils allaient former et le coréen leva légèrement ses deux sourcils, surpris par l'afflux des questions et surtout par la franchise du japonais. Il attendit cependant que les questions cessent avant de répondre, d'une voix posée : « Aki sera bassiste, j'ai cru comprendre qu'il ne chantait pas vraiment or moi si. Ça ne me dérangera pas de ne plus jouer de basse sur scène, j'y survivrai. Mais lui il est important qu'il ait un rôle sûr, sinon cette fusion n'aura servi à rien. Et je suis heureux si vous considérez KLUV comme une valeur sûre, j'espère qu'on pourra, à notre tour, vous considérez comme une valeur sûre... » Là était la réelle inquiétude du bassiste. Perdre à nouveau des membres. Jusqu'ici, le groupe s'en était tiré à la perfection mais maintenant… Il commençait à avoir sérieusement peur. Ils devenaient trop dépendants les uns des autres, surtout Jae Duk depuis qu'il n'avait plus que les KLUV.
Clignant des yeux plusieurs fois pour chasser sa rêverie, le bassiste continua de répondre : « Si tu ne veux plus être leader c'est comme tu veux, je prendrai ce rôle avec plaisir. Surtout que la majorité du groupe faisait parti des KLUV et que, donc, je les connais mieux que toi. C’est peut-être mieux ainsi. Quant au nom… Je ne sais pas. Je t'avoue que moi aussi j'aimerai bien garder mon nom d'origine mais je suppose que l'agence choisira, de toute façon. Ce n'est pas comme si nous avions réellement le choix pour tout. Je ne savais même pas que nos groupes allaient fusionner avant ce matin. Et je sais pas pour toi mais moi on ne m'a pas demandé mon avis. » Amertume ? Oui, beaucoup. Jae Duk aurait aimé qu'on lui demande son avis, il aurait aimé avoir plus de pouvoir sur son groupe que ce que l'agence ne lui donnait. Il était le leader, théoriquement, il devrait pouvoir exiger plus mais il était bien connu que les agences ne donnaient que très rarement plus. En tant que leader, Jae Duk se contentait d'être celui qui représentait donc celui qui se prenait les coups lorsque ça allait mal. Et, malheureusement, ça allait souvent mal.
« Tu as d'autres réclamations à faire ou ça ira pour aujourd'hui… ? Parce que moi j'en ai, maintenant. Tu es plus vieux que moi du coup je te dois respect et tout et tout mais je suis ton leader, tu n'as pas l'air de le vouloir. Alors j'exige de toi une transparence maximum sinon je ne pourrai pas t'aider en cas de coup dur. J'ai besoin que vous restiez et vous allez avoir besoin de moi un jour alors je veux être sûr que vous ne déconnerez pas et surtout que vous viendrez me voir en cas de coup dur. »
@ pyphi(lia)

_________________
I'm sorry (I'm sorry) 
I shouldn’t have saved the words “I love you” but said it more to you. Even if I was lazy, even if I was tired, I should’ve ran to you because I missed you. Why am I regretting now? Why didn’t I know back then? I’m sorry...by lizzou.
avatar
♫ DC : Kim Hae Ri ♥
♫ AVATAR : Yoon Doo Joon (BEAST)
♫ ÂGE : 26 ans
♫ POINTS : 76

Voir le profil de l'utilisateur http://av-nement.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Jeu 16 Juil - 0:48

Aux questions de Yûji, Jae Duk répondit d’une voix calme et posée. Tout aussi franc que le professeur tout du moins. « Je suis d’accord avec toi concernant Aki. Il a su faire ses preuves comme bassiste chez PRAYER. » La suite de la remarque de JaY plut nettement moins au nippon. « Tu crois vraiment qu’on va tout plaquer, comme ça ? Ca fait des mois qu’on se bat avec Aki pour bouger notre groupe et que Kai nous en a empêché, aussi indirectement soit-il. » Pour qui se prenait-il pour se permettre ce genre de commentaire ? Ce n’était pas parce que PRAYER avait toujours été un groupe ayant souffert de maints départs de groupes que tout le monde était ainsi. Et puis il faisait son fier mais il venait de perdre deux membres d’un coup, sans vraiment aucune raison apparente, dont son guitariste et sa chanteuse principale. Il n’avait jamais réussi à intégrer la chanteuse Jess’ et n’avait rien pu faire quant au scandale de Min Ho et Ming Mi deux ans auparavant. Donc les grands airs avec Yûji, il valait mieux éviter. Mais évidemment tout ça se passait dans la tête du guitariste et n’en sortirait pas. La collaboration risquait d’être plus dure que prévue. Il avait imaginé Kim Jae Duk plus souple.

Puis le leader des Kluv répondit à son autre question concernant le leadership du groupe et le nom. Il n’avait pas l’air dérangé par son rôle et avait souligné qu’il connaissait mieux la majorité du groupe que Yûji. Ce n’était pas faux, mais sa façon de dire le rendait suffisant et agaçant, mais le nippon n’en tint pas rigueur et continua d’écouter. AH tiens, lui non plus n’avait pas la main mise sur son groupe, ni même son mot à dire ? c’était quand même déplorable ce monde de l’idoling. On te nommait leader mais tu avais juste le droit d’écouter les décisions de tes supérieurs, fermer ta boucher et les relayer à tes membres au final. « Je l’ai su ce matin aussi, et on ne m’a pas demandé mon avis non plus. De toute façon j’imagine que c’était ça ou on était finis avec Aki. Mais je connais ça, nous n’avons jamais eu notre mot à dire avec Prayer non plus. L’arrivée d’Aki était une belle surprise l’année dernière, si tu vois ce que je veux dire. On avait même pas fini d’encaisser le départ de Leigh et Taiki quand il est arrivé. »

La dernière remarque de JaY laissa Yûji émettre un espèce de rire jaune peu contrôlé. Mais sérieusement, ce petit coréen de pacotille se prenait pour qui pour lui parler ainsi ? Il venait juste de lui dire qu’il lui devait le respect mais il rajoutait encore des phrases avec ce ton suffisant qui tapait sur les nerfs du Japonais. Ca allait être génial l’ambiance chez Kluv … « Alors que les choses soient claires, Kim Jae Duk. Tu ne le sais peut-être pas mais je n’étais pas destiné à finir guitariste dans un boy’s band. J’ai été recruté un peu de force par la white pour remplacer Shuichi des Prayer. Je n’y mettais aucune volonté et je me suis attaché à mon groupe. Prayer c’était tout pour moi. J’ai fini par accrocher au concept, et aux membres, alors que tout le monde sait que je ne suis pas le type le plus sociable de cette terre. J’ai tout donné pour Prayer, j’ai subi les départs de Leigh, dont j’ai appris la mort plus tard, de Taiki qui a été hospitalisé, on a essayé de sauver le groupe avec Kai, on nous a collé Aki, on a composé avec, et c’est Kai qui a pété un câble et a disparu de la circulation. Je ne sais même pas ce qu’il devient. Et pourtant je suis là. Alors que le métier de prof pourrait me suffire. Alors si tu crois qu’on va vous planter du jour au lendemain, tu ne nous connais pas. Ensuite je te respecterai en tant que leader mais tu me respecteras en tant qu’aîné. Je ne suis pas là pour faire des embrouilles, je suis là pour jouer ma musique et crois-moi que je ne suis pas enchanté de voir le concept d’un groupe rock disparaître au profit d’un groupe d’idoles, mais je compose avec. Je n’aime pas qu’on prenne des décisions dans mon dos et je pense que c’est pareil pour toi, mais comme on a pas le choix, on va faire avec ? Entendons-nous bien et faisons du bon travail ensemble. » Et il inspira et expira plusieurs fois pour reprendre son souffle après cette longue tirade, rare chez lui, preuve que ce sujet lui tenait réellement à cœur, avant de tendre la main à son nouveau leader en gage de sa bonne volonté.
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Dim 19 Juil - 14:32

Leader talk

Bon, apparemment, le message était mal passé. Il était passé mais pas super-super bien et Jae Duk ne put empêcher un sourcil de se hausser, disparaissant sous sa frange. En toute honnêteté, il avait l’impression de se faire agressé alors qu’il n’y était pour rien. Très injuste comme situation mais... il pouvait comprendre que ses paroles aient été mal interprétées. D’où le fait qu’il ne s’énerva pas, ne releva pas. De toute façon, Yûji semblait vouloir l’accepter comme leader et le japonais verrait donc bien, plus tard, que JaY n’était pas du genre à blesser volontairement, bien au contraire. Il choisissait généralement ses mots avec précaution, de peur de faire mal, justement, mais il semblait que là, son inquiétude et sa nervosité lui ait fait mal rouler les mots dans sa bouche.
La remarque de Yûji quant à son manque de prise de décision –et son absence de mot à dire- lors des arrivées successives de nouveaux membres calmèrent le bassiste qui comprenait cette situation. Lui aussi avait vu arriver les autres membres sans avoir son mot à dire. Il se souvenait encore du jour où Luo et lui avaient appris pour l’arrivée de Min Ho puis celle des filles… Il se souvenait de l’énervement, du sentiment de trahison, ressentis à chaque fois. Mais, à chaque fois, il avait décidé de les ignorer, ces sentiments, parce qu’on lui avait donné une mission : être un bon leader et s’occuper de ses membres. Et ils avaient tous un rêve à réaliser, il ne fallait pas que ce genre d’évènements les empêchent de réaliser leur rêve. Ou du moins Jae Duk le refusait. D’où le fait que, malgré son léger énervement, il ne reprochait rien à Yûji. Ils avaient un rêve et il refusait d’être la cause d’un abandon de rêve. La remarque du japonais quant à son métier de professeur faillit faire sourire le bassiste. De soulagement. Yûji aurait pu abandonner son rôle de guitariste, il aurait pu n’être que professeur. Mais il n’avait pas. Ça prouvait à Jae Duk qu’il rêvait toujours ou du moins qu’il aimait être guitariste. C’était soulageant, rassurant. Il n’aurait pas besoin de se battre pour que le guitariste y mette du sien. Il le ferait lui-même.
Une fois qu’il eut fini de parler, Jae Duk laissa le silence s’installer quelques instants, se demandant s’il allait avoir droit à une nouvelle tirade. Il s’avéra que non, aussi il prit la parole : « Je suis rassuré, j’avais peur que ton métier de professeur passe avant nous, que tu ne t’investisses pas des masses à cause de ça mais non. C’est réellement un soulagement de constater ça. Tu es, parmi nous tous, celui qui a le meilleur point de chute. Tu as Kirin qui ne t’abandonnera sûrement pas, tu es très doué et bon comme professeur, après tout. J’avais honnêtement un peu peur que tu t’investisses un peu moins mais tu sembles avoir toujours à cœur ton rôle de guitariste. Ça me change un peu, c’est bien. Et je suis désolé que tu aies mal interprété mes paroles précédentes, je ne voulais pas te blesser, j’en suis sincèrement désolé. Tu l’apprendras vite mais je peux parfois mal m’exprimer, être un peu maladroit, comme tout le monde. Mais j’essaye d’éviter ça, je suis juste un peu nerveux, actuellement. J’avais peur que cet entretien se passe mal… Car il aurait toutes ses raisons mais je suis convaincu que tout ira bien, à l’avenir. Et… peut-être que tu t’en fiches, que mon sentiment vis-à-vis de ça t’importe peu mais… je suis désolé que tu sois forcé d’être ce que tu n’aurais pas voulu être, que tu nous rejoignes alors que ce n’était pas forcément ton but ni ton envie. Je te promets, cependant, que je ferai de mon mieux pour que tu te sentes bien, avec nous. » Le leader hésita, quelques instants, se demandant si ses prochaines paroles seraient mal interprétées ou pas, à nouveau. Mais, finalement, il décida de mettre cartes sur table, après un léger coup d’œil à son manager. « Tu sais, hyung, je n’ai plus que le groupe, actuellement. J’ai… récemment perdu quelque chose qui m’était très cher et… » Il avait les larmes aux yeux, soudainement. C’était énervant, désemparant, aussi. Jae Duk prit une légère inspiration tremblante avant de continuer : « Je n’ai plus que vous. Je donnerai tout ce que j’ai pour que ça marche, pour que Aki et toi vous intégriez et surtout que vous vous sentiez bien, avec nous. Qu’il n’y ait pas de problèmes. Et pas uniquement parce que c’est mon rôle. Mais aussi parce que, sans vous, je n’aurai plus de groupe, je n’aurai plus rien pour me raccrocher. Vous êtes réellement tout ce qui me reste de plus cher, actuellement. » Il aurait aimé exagérer, ne pas réellement penser ça. Mais, malheureusement, c’était vrai. Que Yûji le croit ou non, il n’avait plus qu’eux. Et il se battrait pour eux.
@ pyphi(lia)

Spoiler:
 

_________________
I'm sorry (I'm sorry) 
I shouldn’t have saved the words “I love you” but said it more to you. Even if I was lazy, even if I was tired, I should’ve ran to you because I missed you. Why am I regretting now? Why didn’t I know back then? I’m sorry...by lizzou.
avatar
♫ DC : Kim Hae Ri ♥
♫ AVATAR : Yoon Doo Joon (BEAST)
♫ ÂGE : 26 ans
♫ POINTS : 76

Voir le profil de l'utilisateur http://av-nement.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Mer 22 Juil - 22:41

Yûji ne savait pas si sa froideur et sa franchise allaient vexer ou blesser le leader, mais il se devait d’être clair sur sa façon d’être et de pense dès le début. Il n’avait rien contre le fait que le coréen soit leader à sa place, surtout que ça l’arrangeait en lui laissant plus de temps pour son métier de professeur. Il pouvait gérer Kai et Aki seul, mais il ne pourrait décemment pas gérer les 5 membres de KLUV plus son boulot plus son rôle de guitariste, ce serait sûrement trop pour lui. Mais pour que JaY soit un bon leader et sache à quoi s’attendre il avait besoin d’être clair dès le début. Et Yûji avait cette franchise froide que les Japonais n’avaient généralement pas, et il préférait passer pour le connard de service mais qu’on n’interprète pas ses pensées et opinions de travers. Il était ainsi et personne ne le changerait. « Ce n’est pas une question de mal interpréter les choses, j’ai juste besoin d’être clair dès le début pour qu’il n’y ait pas de malentendu justement. Mais je peux comprendre que tu sois nerveux, qui ne le serait pas vu comment on nous prend pour les dindons de la farce par ici … » Il soupira, agacé par la situation. Après tout ni lui ni JaY n’y étaient pour quelque chose, ils subissaient juste en tant que leaders de leurs groupes respectifs les décisions d’au-dessus sur lesquelles ils n’avaient aucun droit de veto. Ils avaient juste le droit, comme leur contrat l’indiquait, d’écouter les directives et de les appliquer, et de faire leur musique. Et de rapporter du pognon dans l’agence. En gros. Et s’ils ne satisfaisaient plus le directeur, ils viraient, un peu comme Kai quoi. Fin de l’histoire.
Lorsque Jae Duk fit sa tirade désespérée concernant le fait qu’il avait perdu quelque chose de cher et qu’il n’avait plus que le groupe, Yûji arqua un sourcil et allait répliquer que la vie privée de son nouveau leader ne le regardait pas, mais il laissa poursuivre le bassiste dans ses explications. « Je vois. C’est gentil de te soucier de l’intégration d’Aki et moi. Et je vois que ton groupe te tient vraiment à cœur. C’est devenu rare de nos jours, les groupes se séparent tellement facilement. » Il marqua une pause, réfléchissant à quoi dire, mais il n’avait pas grand-chose de plus à rajouter, sachant qu’il n’était pas une personne relativement bavarde à l’origine. Mais maintenant qu’ils avaient crevé l’abcès pour le groupe et la fusion, autant parler business. « Et sinon, que faut-il qu’on commence à faire avec Aki histoire de ne pas perdre de temps ? Apprendre vos chansons ? Il y a un comeback ou quelque chose du genre de prévu ? » Yûji avait une petite migraine. Il avait tellement l’habitude de parler musique en Japonais avec Leigh, Taiki, Kai ou Aki, que de devoir tout dire en coréen le faisait beaucoup réfléchir au choix de ses mots, bien qu’il soit bilingue depuis le temps. Ca l’épuisait encore un peu parfois, et il manquait aussi de vocabulaire, devant tourner les phrases autrement afin de pouvoir exprimer sa pensée réelle sans se planter.

HJ – chose promise, chose due ( :
avatar
♫ DC : Kang Jae Sun ─ Yoon Min Ho
♫ AVATAR : Mukai Osamu
♫ ÂGE : 27 ans
♫ POINTS : 146
Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur http://odis.forum-actif.net
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   Jeu 23 Juil - 11:45

Leader talk

Ils ne s’étaient pas hurlés dessus mais il était clair que cette conversation ne se passait pas très très bien, surtout qu’apparemment ils passaient leur temps à mal se comprendre et… Jae Duk retint un soupir agacé. Cette conversation lui filait mal au crâne et il n’avait plus qu’une envie : retrouver sa mère et se blottir contre elle, comme lorsqu’il était enfant. Être leader lui demandait beaucoup plus qu’il n’avait pensé, lorsqu’il avait accepté ce rôle. Le bassiste s’en était déjà rendu compte lorsque le scandale de Min Ho avait éclaté et il s’était senti aussi épuisé, vidé, lorsqu’il avait parlé avec Eun Sil, récemment. Puis il y avait cette fusion des Prayer et KLUV. On aurait presque dit que tout s’enchaînait, que le Destin s’acharnait sur lui, d’un coup, sans lui laisser de repos. C’était épuisant, à force. Presque à faire regretter au leader son poste mais il était trop tard. Il ne pouvait plus retourner en arrière.
Yûji se justifia, réagit face aux remarques légèrement agacées de Jae Duk et ce dernier hocha la tête en silence, en réaction aux paroles du japonais. Il n’avait pas grand-chose d’autre à dire sur ça, hormis le fait qu’il partageait son avis. Ils étaient bel et bien les dindons de la farce, des dindons cuisinés à point et à petit feu par la White Entertainment. Le soupir du guitariste fit cependant se relever un sourcil du leader. Apparemment, la situation agaçait plus Yûji que ce qu’il avait pensé. C’était compréhensible mais tout de même surprenant. Jamais Jae Duk n’aurait pensé que le japonais était si impliqué que ça dans son groupe. Cependant, il n’allait pas s’en plaindre, bien au contraire. Et ce fut ce qui poussa le leader à parler à nouveau, à ouvrir son cœur, complètement. Enfin presque. Il hésitait à parler de Soo Min, il en avait presque envie, Yûji était plus âgé donc avait plus d’expérience mais… ils ne se connaissaient pas vraiment et peut-être qu’il réagirait mal en apprenant tout ça, peut-être qu’il verrait la danseuse comme une menace pour leur groupe. Peut-être. Mais il valait mieux ne rien dire. Au cas où.
Mais Jae Duk continuait d’étudier son aîné, curieux, désireux d’en savoir plus. Yûji était trop secret, trop renfermé, dans un sens, c’en était presque encore plus épuisant. Car le guitariste était plus âgé et, presque inconsciemment, Jae Duk étudia discrètement sa posture, son visage, son expression, cherchant ce qui pourrait l’aider à le comprendre parfaitement, à mieux l’intégrer et surtout à prendre un peu du poids du japonais sur ses épaules. C’était son rôle. Il l’effectuait presque par automatisme, maintenant. La réponse de Yûji le rassura. Peut-être que cette conversation allait mieux se finir, finalement.
Le silence se fit, à nouveau, et le regard du bassiste glissa légèrement sur le manager à ses côtés. Ledit manager semblait s’ennuyer ferme mais il n’avait pas été là parce qu’il l’avait décidé, il n’avait pas eu le choix, comme eux. Le japonais parla à nouveau et, cette fois, Jae Duk ne répondit pas tout de suite à ses questions, il se tourna complètement vers le manager : « Tu peux y aller, si tu veux, hyung. On ne s’entretuera pas, enfin je ne pense pas. » Il sourit, montrant qu’il plaisantait même si, quelques instants plus tôt, il n’aurait pas eu tant de fois que ça en ces paroles. Rien n’était moins sûr avec Yûji, surtout si on repensait au fait qu’il enseignait le théâtre. Et que donc, il devait être un bon comédien.
Le manager sortit en silence et le bassiste attendit que la porte soit refermée pour prendre la parole : « Ce que vous devriez faire, avec Aki… Apprendre nos chansons seraient bien, aussi, mais il serait aussi juste qu’on apprenne vos chansons à vous, de notre côté. Même si, à mon avis, il faudra les arranger un peu, sauf si on les chante sur scène sans les filles, étant donné que vous n’êtes qu’un groupe de rock. En tout cas je pense qu’il ne serait pas normal que vous vous entraîniez seuls, vous risquez d’avoir besoin de nous, vu que vous ne connaissez pas les partitions ni rien. Peut-être qu’il serait bien que je vous donne les partitions, vous les déchiffrez seuls puis après on se retrouve tous ensemble, avec les autres membres, et qu’on en discute, qu’on vous explique comment ça se déroule sur scène etc ? Et, de votre côté, vous nous donnerez vos partitions et on fera la même chose avec vos chansons… ? » Jae Duk suggérait plus qu’autre chose, son cerveau réfléchissant au fur et à mesure qu’il parlait. Il avait le regard dans le vague pour ne pas être distrait, ses méninges tournant à une vitesse folle. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas eu l’occasion de réfléchir quant au groupe. « Oui, je pense que ça serait mieux comme ça. Il va falloir que j’aille voir le directeur pour savoir comment on fait au niveau de vos chansons et aussi au niveau du nom et que je l’informe du leader… » Le bassiste prit une feuille de papier qui traînait et un crayon et il nota les différentes choses dont il devait parler avec le directeur, afin de ne rien oublier. « Puis il serait bien qu’on discute de comeback, tous ensemble, puis que je transfère les exigences au directeur. Ah parce que oui, rien n’est prévu, pour l’instant. Enfin rien que je sache. Je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’ne parler au directeur, ces derniers temps, il n’était pas très… bavard avec moi. » Il connaissait le chemin jusqu’au bureau du directeur par cœur, mais à quand remontait leur dernière discussion sur les KLUV… ? Il ne savait plus. « Au fait, hyung, Aki parle bien coréen ? Je ne lui ai jamais réellement parlé alors je ne sais pas vraiment. Nous ne parlons pas forcément tous couramment le japonais mais nous ferons beaucoup plus d’effort au niveau de cette langue. L’arrivée de deux membres japonais va, je l’espère, nous faire voyager plus souvent au Japon, il serait incorrect qu’on soit incapable de se débrouiller seul dans ce pays. » Jae Duk sourit à nouveau, traçant une ligne verticale pour couper en deux la feuille pour marquer les autres éléments dont il allait falloir parler avec les membres mais aussi les éléments sur lesquels réfléchir. « As-tu des exigences, hyung ? Et Aki ? »
@ pyphi(lia)

Spoiler:
 

_________________
I'm sorry (I'm sorry) 
I shouldn’t have saved the words “I love you” but said it more to you. Even if I was lazy, even if I was tired, I should’ve ran to you because I missed you. Why am I regretting now? Why didn’t I know back then? I’m sorry...by lizzou.
avatar
♫ DC : Kim Hae Ri ♥
♫ AVATAR : Yoon Doo Joon (BEAST)
♫ ÂGE : 26 ans
♫ POINTS : 76

Voir le profil de l'utilisateur http://av-nement.forumactif.org/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Leader talk ft Koizumi Yûji   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Leader talk ft Koizumi Yûji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Nabaztag vous propose l'alerte Google Talk" - Mai
» Presentation de Tank Leader
» Presentation de Flight Leader
» Reprise de Tank Leader
» Refaire les pions de Tank Leader

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» K I R I N • :: HAPPY ENDING :: La boîte à rps-