AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »   Dim 17 Mar - 22:08


MIURA SEIKA ∆

Vingt-Six ans ♔ 27 Août ♔ Hongdae, Japon ♔ Inconnu ♔ Célibataire ♔ Professeur d'expression scènique.
histoire
« Ce n'est que sur un : « Je ne veux pas de cette enfant. » Que débuta la vie de ce petit homme portant le prénom de Seika. A sa naissance les infirmières le plaça dans les bras d'une femme qu'il appellera : Mère et se tenant à côté d'elle l'homme qu'il nommera Père. Cela faisait des années qu'ils tentèrent d'avoir un enfant sans succès. Les expériences furent nombreuses et les échecs tout autant. L'adoption était la seule solution qu'ils leurs restèrent et cette jeune femme qui rejetait son enfant né - était pour eux la seule chance qu'ils avaient de former enfin une famille. La famille dont ils avaient tant rêvé et qui allait finalement naître. Pour eux c'était Dieu qui avait entendu leurs prières et qu'il exauçait leur voeux le plus chère - malgré la longue attente. Malgré toute son enfance n'était rien de très extraordinaire : Comme tout enfant Seika alla à l'école pour apprendre tout ce qu'il sait maintenant. Commençant tout d'abord par les bases que l'on apprend en bas âge comme Lire et écrire. Apprendre à compter sur ses doigts avant de le faire mentalement et tout ce qui s'ensuit. Il était tout ce qu'il avait de plus attentif et à l'écoute à l'école. Surement le plus discipliné de tous malgré quelques écarts tout simplement normal pour son âge - c'était un enfant bien calme peut-être même souvent bien trop invisible. Il était un enfant qui apprenait vite et bien ce qui faisait la fierté de ses parents adoptifs sur qui on pouvait facilement prendre exemple. Cependant, il y avait bien une tâche qui existait sur ce tableau en dehors des cours. Bien assez vite et bien assez tôt Seika devint en quelque sorte le bouc émissaire que ce soit de la classe ou de l'école tout simplement. Et cela ne s'améliora pas en grandissant bien au contraire. Le petit homme était bien trop gentil et ne savait pas se défendre comme il le fallait. Ses poings bien trop faible et son langage bien trop pur était incapable de rejeter quelqu'un. Sa silhouette chétive et sa petite taille était loin de l'aider dans cette passe difficile. Obéir était surement le seul moyen pour lui d'éviter le plus de problème possible alors il faisait ce qu'on lui demandait de faire. Il s'est fait plus d'une fois taper et marcher dessus. On lui a bien souvent craché à la figure sans qu'il ne dise un mot. Il avait bien trop peur qu'on lui tombe dessus une énième fois alors qu'il ne faisait rien de mal.

C'est à cette période de sa vie que le jeune garçon - déjà bien timide et réservé - se referma un peu plus sur lui-même - comme une huître qui désirait protéger du mieux qu'elle le pouvait sa perle étrangement endommager. Il devenait plus silencieux et plus calme qu'il ne l'était déjà presque impassible et indifférent à tout ce qui l'entourait désormais. Ce qui n'échappa guère aux yeux attentifs et aimants de ses parents adoptifs qui ne souhaitait que le meilleur pour leur enfant. Par la suite ils l'emmenèrent rencontrer une personne plus ou moins spéciale avec qui il pouvait parler librement de ses problèmes. Qui l'écoutait et surtout qui pouvait l'aider à se sentir mieux dans son corps et surtout dans sa tête. Plusieurs solutions leur étaient alors proposés dont une qui attira leurs curiosités. Pour aider ce jeune à vaincre une partie de sa timidité. Lui donner un peu plus confiance en sa personne et peut-être même s'ouvrir aux autres. Ainsi qu'extérioriser les émotions encore bien cachés sous sa petite carapace et le rendre un peu plus épanouie dans sa vie. Le pousser à faire ce que lui désirait et voulait faire que faire passer les envies des autres avant les siens. Cependant, Seika ne le voulait pas - dans un premier temps il disait que le théâtre ne l'intéressait pas. Bien qu'en fait il avait tout simplement peur des regards des autres sur sa personne. Non il voulait quelque chose d'un peu moins voyant comme peut-être .. La danse ? « Un pourquoi pas » lui traversa l'esprit et c'est de cette façon qu'il prit des cours de danse malgré sa timidité toujours présente. Quoiqu'il se sentait un peu plus épanouie et heureux de pouvoir s'exprimer à travers des mouvements que des mots. Cela lui semblait un peu plus facile et plus agréable. Pour le plaisir de tous et surtout du sien le petit homme semblait reprendre petit à petit de la couleur. Il s'éloignait lentement et surement de ce sombre tableau qui l'avait suivit pendant un petit bout de chemin. Mais il y a toujours une fin à ce genre de bonheur. Un accident est si rapidement arrivé. Le jeune garçon était sur le point de toucher son rêve du bout des doigts qu'il s'en retrouva éjecté le plus loin. Dans cet accident Seika faillit y laisser l'usage de ses jambes. Mais peut-être qu'une partie de chance était de son côté et lui épargnait cela ou peut-être n'était-ce que Dieu qui avait décidé que ce n'était pas son destin. Malheureusement il perdu des capacités et la réduction ne lui était pas de tout repos.

« Il pourra danser de nouveau. » Avait signalé le médecin qui l'avait prit en charge avant de rajouter : « Mais plus comme avant. » Des mots qui restèrent bien longtemps gravés dans la mémoire de Seika. Après maintes questions et réflexions : Le jeune homme se réfugia dans une autre filière désirant tirer la page sur ce qu'il avait vécu durant les dernières années. Restant cependant dans ce domaine des arts de la scène. C'est à ce moment-là que Seika découvrit le plaisir du théâtre et tout ce qui s'en suivait. Un nouveau souffle le prit. Lentement, mais surement il reprit peu à peu confiance en lui et en ses capacités de réussir quelque chose dans sa vie. Ce n'était pas ce qui était prévu au départ : Ce n'était pas ce dont il imaginait. Pourtant, il était bel et bien là. Seika avait donc abandonné toute idée de danse bien qu'il pouvait s'exercer certes, mais pas comme il en avait l'habitude. Il avait donc suivis un cursus théâtre. Il s'était alors découvert une vraie passion pour ce domaine et y prenait un grand plaisir. Plus qu'il ne l'aurait pensé en tout cas. Mais il avait beau avancé il avait l'impression qu'il lui manquait quelque chose. Et malgré cela les années passèrent décrochant un rôle ici et là. Quand il lui vint le besoin de se « poser » en quelque sorte. C'est contre toute attente qu'il rejoignit la branche de professeur. Un moyen pour lui de se poser tout en continuant de vivre de cette passion qui l'avait aidé. Il désirait exercé et c'est ce qu'il ferait. Pourquoi Kirin ? Et bien je ne sais pas que le bouche-à-oreille marchait plutôt bien. Non en fait on lui parla de cette école et le fait qu'il y avait un poste dans la matière qu'il enseignait. Pour lui ? Une opportunité de changer une partie de sa vie. Tourner la page de sa vie à Tokyo et dans débuter une nouvelle à Séoul. Un nouveau souffle une nouvelle vie un nouveau tableau. »
à savoir sur moi
« Huum .. Je dirais que c'est un homme tout ce qu'il y a de plus simple - à première vue. Et c'est naturellement qu'il se cache derrière différent masque : Lunatique il peut changer d'humeur comme on change de chemise et sans aucune raison. Bien que souvent il se montre de la même façon aux autres : Neutre. Il paraît comme une personne calme et posé. Qui prend le temps de réfléchir calmement avant d'agir et de foncer tête baissée dans le tas sans penser aux conséquences de ses actes - comme de peur de faire une erreur qui pourrait lui être tout simplement fatale. Quand on le voit pour la première fois on pourrait penser qu'il est sérieux et peut-être même sévère dans sa façon d'enseigner. Qui bien souvent exige la perfection et qui n'accorde aucune erreur de la part d'un élève ou d'une quelconque autre personne. Bien qu'il donne souvent un peu de son temps pour écouter un élève ou un collègue qui est dans le besoin. Sans pour autant s'immiscer dans la vie privée de cette personne là. C'est la façon dont on le voyait et c'est donc de cette façon qu'il a apprit à se montrer aux autres. Il paraît comme un homme bienveillant à qui nous pouvons faire confiance et à qui nous pouvons facilement nous confier. Il paraît .. Pour dire vrai : Ce n'est qu'un masque qu'il a apprit à porter. On ne dirait pas quand on le voit : Seika est en réalité une personne bien égoïste qui pense avant tout à lui à son plaisir et son propre bonheur. Il a bien trop donné en étant un peu plus jeune ce qui lui a bien souvent causé du tort. Que cet homme a finit par ce renfermer sur lui-même se clouant dans son cocon. Bien que la matière qu'il enseigne et surement la seule chose qui le relie aux autres et qui lui permet de ne pas sombrer dans l'obscurité la plus totale. Car c'est bien la seule chose qui fait de lui l'homme qu'il montre aujourd'hui. Et en ce qui concerne le travail il a tendance à être pointilleux et cherche bien souvent la perfection - le rendant parfois sévère mais bien moins qu'il ne l'est avec lui-même. Dans sa tête rien n'est parfaitement claire. Les coups de folies lui sont des amis et les idées loufoques parfois même sombre, lui trotte bien souvent dans la tête. Quelque peu paranoïaque sur les bords : Il a apprit à se méfier des autres. Rancunier il pardonne que peu les erreurs qu'une personne à put commettre vis-à-vis de lui. Grande gueule et franc quand quelque chose ne lui plaît pas il le fait clairement savoir. Il ne passe pas par quatre chemins. Sur ce je vous dirais qu'il est tout simplement adorable ! Ou pas. »
Autres informations
Seika est né à Tokyo au Japon → Il a été adopté des sa naissance → Il n'a jamais rencontré ses parents biologique et ne compte pas prendre contact avec eux → Il n'a jamais voyagé avant cela → Il a quitté le Japon pour son travail en Corée du Sud sans aucune hésitation → Pendant les vacances il retourne quelque jours au Japon pour retrouver sa famille → Au départ il ne voulait pas être professeur → Il désirait faire carrière dans la danse → Il était sur le point de concrétiser sa carrière professionnelle avant l'accident → Il a eu un accident qui a faillit lui coûter l'usage de ses jambes → Il a débuté le théâtre afin d'échapper à la dépression → Il a apprit à jouer un double-jeu → Il est devenu professeur pour se poser un petit peu → Seika ne dépasse pas les un mètre soixante-deux → Il fume depuis son accident → Il bois de temps à autre pour se détendre → Autre.

liens prédéfinis

Petite pause café : Parfois quand j'ai un peu de temps pour moi que ce soit entre deux cours ou autre. Je m'en vais boire un café simplement pour dire de me relaxer et méditer sur tout et n'importe quoi. Et c'est là que nous nous voyons. Notre première rencontre c'est aussi fais là-bas. Du fait que nous nous sommes croisés plusieurs fois aux même heures de la journée. Nous avons finit par commencer naturellement à se parler, échangeant de simple phrase l'un envers l'autre. Même maintenant quand nous avons un peu de temps nous nous rejoignons pour boire un café. J'avoue apprécier ta présence même quand nous restons silencieux.

Autre : Ceux du dessus ne sont pas top top je vous l'accorde .. Si vous avez des idées propositions ou autres je vous écoute les p'tits loups ♥


liens pris




eden

avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »   Dim 17 Mar - 22:08

Un ♪
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »   Dim 17 Mar - 22:08

Deux ♪
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »   Dim 17 Mar - 22:09

Vous pouvez ♥
avatar
Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »   

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
Miura Seila ► « L'histoire est un perpétuel recommencement »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
» K I R I N • :: HAPPY ENDING :: corbeille-